Financer sa formation peut paraître être un véritable parcours du combattant ! 

Découvrez toutes les modalités qui s’offrent à vous !

Vous êtes employeur :

Afin de développer les compétences et la polyvalence de vos salariés, il convient de réaliser un plan de formation. 

C’est pourquoi cet outil a pour objectif de définir les besoins de l’entreprise en terme de compétences  et de définir les profils nécessitant une formation.

Vous avez besoin d’aide pour établir votre plan de formation ? Contactez-nous !

formation entreprise
bilanorientation

Vous êtes salarié :

Sachez que toute entreprise a une obligation légale de financement de la formation professionnelle continue. 

Ainsi, les cotisations sont établies en fonction de la taille et de la masse salariale de l’entreprise et sont versées à un OPCO (Opérateur de Compétences (ex OPCA). 

L’OPCO de votre entreprise pourra ainsi financer tout ou partie des formations souhaitées. 

Enfin, il existe d’autres dispositifs de financement de la formation continue des salariés, consultez ou créer votre d’activité formation sur le site : www.moncompteactivite.gouv.fr

Vous êtes demandeur d’emploi :

Vous êtes actuellement inscrit à Pôle Emploi ? Sachez qu’en tant que demandeur d’emploi, et en parallèle des dispositifs propres à Pôle Emploi, vous avez accès à la formation professionnelle continue.

C’est pourquoi il existe différents dispositifs nationaux de la formation professionnelle continue ouverts aux demandeurs d’emploi ( CPF, CIF..).

Consultez ou créez votre compte d’activité formation sur le site : www.moncompteactivite.gouv.fr

bilanorientation

Vous êtes travailleur non salarié :

Professionnels libéraux, gérants majoritaires de SARL , EURL,  votre cotisation pour la formation continue est collectée par l’URSSAF. Elle figure sur votre avis d’appel de cotisation. L’URSSAF reverse cette cotisation aux

  • FIPL pour les professionnels libéraux
  • AGEFICE pour les professionnels  relevant du secteur commerce et /industrie
  • FAFCEA pour les professionnels du secteur de l’artisanat peuvent ainsi demander une prise en charge d’un stage de formation continue.

C’est pour cela que ce financement peut parfois être accordé, et ce, même si le non salarié est exonéré de cette cotisation.

Renseignez-vous auprès de l’organisme dont vous dépendez pour connaitre les modalités de prises en charge.